Home | Actualités | Côte d’Ivoire : la traque des fonctionnaires fictifs se poursuit

Côte d’Ivoire : la traque des fonctionnaires fictifs se poursuit

Par
Share on:
Post on Facebook Twitter
Add to your del.icio.us Digg this story
Lire 1670 fois
Côte d’Ivoire : la traque des fonctionnaires fictifs se poursuit

 

Le gouvernement ivoirien relance la chasse aux personnes décédées qui reçoivent un salaire, des commerçantes du marché ou des agriculteurs ayant un matricule à la fonction publique, des agents de l’Etat avec un double salaire.

Le recensement étant achevé place désormais au contrôle physique des agents. Tous ceux qui se sont fait recensés doivent donner la preuve qu’ils travaillent effectivement, une mesure prise par le ministère de la fonction publique.

Cette phase de la cure d’amaigrissement de la masse salariale a commencé le 3 janvier, avec comme objectif de dénicher les fonctionnaires homonymes au nombre de 772, selon les chiffres de la fonction publique

Il s’agit d’un même agent ou fonctionnaire de l’Etat qui utilise son nom et sa date de naissance sous deux matricules différents pour toucher deux salaires distincts ou encore les agents doubles qui perçoivent un salaire à la fonction publique et un autre dans le privé, explique le correspondant de la WADR en Côte d’Ivoire.

Le processus de recensement des fonctionnaires et agents de l’Etat est "une opération dynamique" qui doit aboutir d’ici la mi-2012 à la consolidation d’un "fichier de la fonction publique propre et sans incohérences" a déclaré Gnamien Konan, ministre de la Fonction publique et de la reforme administrative.

Le processus sera mené jusqu’à son terme, soutient force M. Konan, qui souligne que la Côte d’Ivoire doit se conformer à la norme communautaire UEMOA qui impose à ses pays membres de ne pas aller au-delà de 35% de leurs recettes fiscales pour évacuer les salaires.

Selon les résultats du recensement 3.540 fonctionnaires et agents étaient des employés fictifs. 779 fonctionnaires avaient été suspendus auparavant par les services de la solde durant les cinq mois qu’a durée le recensement.

Au total donc 2.761 fonctionnaires ne figurent plus sur la liste de solde du budget Ivoirien.

 

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté)

total: | Affiché:

Postez votre commentaire

  • Bold
  • Italic
  • Underline
  • Quote

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha

Tagged as:

Pas de note pour cet article

La Fête du Travail est le nom de plusieurs fêtes qui furent instituées à partir du XVIIIe siècle pour célébrer les réalisations des ... Tout l'article
FAITS DIVERS - Selon une étude de l’ONDRP, 700.000 ménages se sont déclarés victimes d’au moins un débit frauduleux en 2012… Une hausse de 44 % par ... Tout l'article
L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Mamadou Koulibaly, a annoncé, mardi, à Abidjan, sa candidature pour l’élection présidentielle d’octobre 2015.« Je suis candidat en 2015 ... Tout l'article
Abidjan - La 4è opération de recensement général de la population et de l'habitat (RGPH) qui devrait s'achever ce mercredi 30 avril, se poursuivra finalement ... Tout l'article
NATIONS UNIES (Reuters) - Le Conseil de sécurité de l'Onu a allégé mardi l'embargo sur les armes imposé il y a dix ans à la ... Tout l'article

Estimez cet article

0